Skarn page header image

Skarn



Par-delà la Frontière


L'aéronef perça la couverture nuageuse et s'enfonça dans les hauteurs des Hélicourants. À l'horizon, une grande île couleur rouille et sang faisait obstacle au soleil. Ses aiguilles rocheuses et ses falaises angulaires étincelaient de dépôts cristallins, et les zones ombragées en contrebas présentaient une végétation broussailleuse qui se battait pour les nutriments du sol aride.

L'aéronef déposa mon équipe de Chasse-tempêtes en périphérie de l'île inconnue, et alla s'installer dans un courant stable qui permettrait à l'équipage d'observer à bonne distance.

« Hé Zandari, n'oublie pas notre pari, » dit Dray bien trop bruyamment alors que nous rassemblions notre équipement après l’atterrissage, « s'il y a un Behemoth sur cette île, tu es... »

C'est à cet instant que, près de Dray, un affleurement rocheux prît vie dans une explosion. Se hissant sur quatre pattes rocailleuses de la taille d'un tronc d’arbre, la créature poussa un rugissement semblable à l'effondrement d'une montagne avant d'aplatir Dray comme une crêpe.

Alors que nous nous précipitions à couvert, je parvins à activer le cristal radio de ma lanterne pour appeler l'aéronef. « Cette île est occupée ! Nous avons besoin d'un sauvetage immédiat, vite ! »

Je n’eus aucune réponse.

Manipulateur de terre


Nous apprîmes plus tard que les Krolachi avaient nommé la chose « Skarn » d'après un type de chute de pierres courant sur leurs îles. Ce nom lui seyait bien. Avez-vous déjà été poursuivis par une avalanche vivante ? Cherchez un Skarn et vous le serez bien assez tôt.

Le Behemoth nous poursuivait d'un pas lourd, utilisant de l'aether brut pour projeter sur nous une tempête de rochers d'une force stupéfiante. Un arbre à ma gauche explosa, projetant Fairchild au sol. Je parvins à l'attraper par le col et le remettre sur pieds, et il s'appuya sur moi alors que nous titubions vers un mince pont rocheux qui semblait trop fragile pour que notre poursuivant puisse le traverser.

Tempête de pierre


Mais cette échappatoire disparut quand le Skarn la réduisit en pièces dans un déferlement de puissance aethérée, créant une tempête de rochers volants qui nous encercla. Le Behemoth s'approchait toujours, son pas lourd faisant trembler le sol d'une force telle que j'imaginais l'île entière s'effondrer.

« La prochaine fois, » souffla Zandari en panique alors qu’elle tentait de garder la face, « je ne ferai pas de pari sur la présence d'un Behemoth. Si tant est qu'il y ait une prochaine fois. »

Je m’apprêtais à répondre, mais perdis mes mots en voyant une ombre passer devant le soleil. Je compris alors l’absence de réponse de notre pilote. Un aéronef - pas notre élégant vaisseau d'éclaireurs, mais un petit modèle plus robuste, conçu pour résister aux tempêtes ainsi qu'aux occasionnelles explosions d'aether.

Je me retournais vers l'équipe. « Oh, il y aura bien une prochaine fois, » dis-je tandis que le quatuor de héros lourdement équipés, sauta du vaisseau nouvellement arrivé, leurs armes prêtes au combat.

« Reculez, mes amis, » annonça leur chef. « Les Slayers sont là. »